Poitrine de dinde, purée de betteraves, salade de bettes à carde et canneberges

Poitrine de dinde, purée de betteraves, salade de bettes à carde et canneberges

Ingrédients (2 portions)

  • 1 poitrine de dinde ou 1 rôti de dinde (1.2 kg) ficelé avec la peau
  • 60 ml d’huile d’olive
  • 60 ml de vinaigre de cidre
  •  3 cuillères à soupe de miel
  • 1 oignon ciselé
  • 1 tasse de jus de pomme
  • 1 gousse d’ail haché
  • 1 branche de Romarin
  • 1 sac de purée de betteraves Épurée
  • 2 tasse de canneberges fraîches (ou séchées, si vous n’en trouvez pas)
  • 1 orange

Préparation

  1. Préchauffer le four à 350 °F.
  2. Dans une grande poêle, à feu moyen-vif,  faites chauffer l’huile d’olive et faire dorer le rôti. Mettre la poitrine au four.
  3. Lorsque celui-ci est bien doré, ajouter l’oignon et l’ail. Poursuivre la cuisson 2-3 minutes. Déglacer ensuite avec le vinaigre de cidre.
  4. Ajouter le jus de pomme, le romarin et le miel, les canneberges fraîches avec le zeste et le jus de l’orange et 50ml d’eau; faites compoter doucement. Ne la laisser pas réduire à sec, on veut garder un peu de jus (Si vous avez de la vanille fraîche sous la main, ajoutez une demie-gousse pour parfumer votre compote.) Si vous n’avez pas de canneberges fraîches, réhydrater vos canneberges séchées dans un peu d’eau chaude. Faites ensuite compoter comme les canneberges fraîches (la compote va cuire beaucoup plus rapidement donc rester près).
  5. Faite chauffer la purée de betteraves lorsque le rôti est prêt.
  6. Préparer la salade de bettes à carde (échalote, canneberge séché, vinaigre de cidre et miel) ou accompagner de champignons et de kale sauté.
  7. Trancher la poitrine et servir celle-ci sur la purée de betteraves et accompagner de la compote de canneberges. Dans une saucière, déposer le jus de cuisson pour ceux et celle qui en désireront.

Notes : Si vous n’aimez pas les canneberges, une marmelade du commerce peu amplement faire l’affaire et bien marier les saveurs.

Recettes inspirées de notre purée de betteraves

« Pour bien cuisiner il faut des bons ingrédients, un palais, du cœur et des amis. »

-Pierre Perret